Harpagophytum – Bienfaits, Arthrose et douleur articulaire – Guide complet

harpagophytum effets secondaires

D’autre part, l’Harpagophytum procumbens a des vertus stimulantes et tonifiantes sur le système digestif. L’Harpagophytum aide notamment au drainage de l’estomac et de la vésicule biliaire.

Cheville ,plus de douleurs!!

En consommant au moins 300 mg de curcumines par jour, vous aidez à préserver la santé de vos articulations et évitez ainsi l’irritation articulaire. Les peuples indigènes du Sud de l’Afrique – les Bantus, les San, les Khoi – utilisent l’harpagophytum pour soulager une foule de maux, dont les douleurs rhumatismales et les troubles digestifs. Les premières descriptions occidentales de la plante datent de 1820, mais c’est en 1907 qu’un Allemand « découvrit » ses vertus médicinales, au contact des peuples indigènes.

Son utilisation dans les compléments alimentaires est très répandue et souvent associée à l’arthrose sans pour autant être un moyen préventif. Nous vous conseillons de vérifier la teneur en harpagosides de l’harpagophytum de vos compléments alimentaires (voir paragraphe “propriétés de l’harpagophytum”).

Comment utiliser le curcuma pour soulager l’arthrose ?

De son nom latin Harpagophytum procumbens, la griffe du Diable est une plante dont les effets anti-inflammatoires sont avérés. Elle doit son nom à sa forme caractéristique (voyez l’image ci-jointe). La racine est ainsi utilisée sous forme de poudre en capsules ou en comprimés à prendre 2 à 3 fois par jour.

En 1950 un chercheur allemand s’est intéressé de plus près à la griffe du diable. En Occident, on l’utilise surtout pour soulager les douleurs arthritiques, ses propriétés apéritives et digestives étant peu connues. Principalement originaire du désert du Kalahari et des steppes de la Namibie, la griffe du diable – appelée aussi l’harpagophytum – est reconnue pour soulager les douleurs aux articulations (arthrose), aux muscle tissue et aux tendons. Elle est aussi un bon allié pour stimuler l’appétit et faciliter la digestion. En fonction du mal à soulager, la dose de griffe du diable recommandée varie.

Le Curcuma (Curcuma longa) est l’une des plantes ayant les meilleures propriétés anti-inflammatoires. En effet, les curcumines qui la composent sont des molécules largement utilisées dans quel aliment ne pas manger si on a une crise d’arthrose ? la médecine Ayurvédique Indienne, pour leurs propriétés dans le processus d’irritation.

D’ailleurs, bien que ses premiers effets se fassent assez vite sentir, il faudra en général plusieurs semaines, voire plusieurs mois de traitements pour qu’elle déploie pleinement ses vertus thérapeutiques. La griffe du Diable sera pharmacie : 484 produits disponibles donc utilisée en priorité chez les sufferers souffrant de douleurs inflammatoires chroniques. En outre, elle peut être utilisée en complément aux traitements classiques.

  • Les chercheurs ont appris à connaître les bienfaits de l’harpagophytum auprès des peuples africains.
  • ● Et enfin les personnes sujettes aux tendinites et aux douleurs articulaires suite à un effort.
  • Il existe cependant des effets secondaires générés par l’Harpagophytum.
  • C’est sa forte amertume qui confère à la griffe du diable son efficacité sur l’appétit et la sécrétion de sucs digestifs (motion cholérétique) nécessaires à une bonne digestion.
  • Que dire d’un produit qui fonctionne et qui a déjà sa propre réputation?

Qu’est-ce qu’une douleur articulaire ?

Les gélules Phytopharma Harpagophytum contiennent de la poudre de racines d? Ces racines sont séchées, pulvérisées à très basse température afin d? obtenir une poudre nice qui conserve la totalité des propriétés de la plante.

Ce médicament est utilisé dans le traitement symptomatique des douleurs dues à des maladies dégénératives articulaires mineures (par exemple, arthroses). En tant que sportif, l’harpagophytum est particulièrement intéressant et la plante est très utilisée dans les traitements contre les douleurs articulaires, musculaires, tendineuses. Les griffes du diable diminuent l’expression des médiateurs de l’irritation (PGI2, TXA2, COX1, COX2) pour soulager la douleur. L’harpagophytum constitue une approche naturelle intéressante dans la prise en cost des douleurs articulaires de tout kind.

L’Agence européenne du médicament reconnaît l’utilization traditionnel de l’harpagophyton « pour soulager les douleurs articulaires mineures, ainsi que les ballonnements, les flatulences et la perte d’appétit temporaire ». Un des avantages de cette plante est que contrairement aux autres anti-inflammatoires, elle peut sans risques être utilisée sur le lengthy terme.

Il peut même parfois éviter la prise de corticoïdes ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Une très bonne plante qui fait disparaitre les douleurs articulaires en quelques semaines. Je recommande vivement ce produit qui a eu un effet bénéfique sur nos articulations.

Afin de complémenter votre cheval dans les meilleures conditions possibles, il convient de respecter certaines règles. En effet, l’Harpagophytum peut, dans certains cas d’utilisation prolongée, favoriser la sécrétion d’acide gastrique(comme beaucoup de belle&bio – harpagophytum bio – a hundred and twenty gélules – 1140 mg/jour – articulation – certifié bio par ecocert – fabriqué en france produits anti-inflammatoires) et donc provoquer, à haute dose, des maux d’estomac chez l’homme comme chez le cheval.

En 1996, c’est l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) qui, à son tour, a approuvé son motion dans la lutte contre les douleurs accompagnant l’arthrose et la tendinite. L’harpagophytum est fréquemment utilisé chez les animaux (chevaux, chiens) pour soulager les douleurs articulaires et l’arthrose. C’est sa forte amertume qui confère à la griffe du diable son efficacité sur l’appétit et la sécrétion de sucs digestifs (motion cholérétique) nécessaires à une bonne digestion. L’ESCOP, l’OMS (Organisation Mondiale de Santé) et la Commission E reconnaissent l’usage de l’harpagophytum dans le traitement symptomatique de la perte de l’appétit et des troubles de la digestion.

Franck